Permis de travail

Quand et comment les demander?

Si vous avez l'intention de travailler en Allemagne vous devrez demander un permis de résidence et de travail. Si vous êtes citoyen de l'UE, et seulement dans ce cas, ces documents peuvent ne pas être nécessaires.

Permis de travail

Pour obtenir un permis de travail vous aurez besoin au préalable d'obtenir votre permis de résidence en Allemagne. Pour plus d'information veuillez consulter notre section sur les permis de résidence. Les étudiants n'ont pas besoin de permis de travail pour un travail limité à 90jours par an. Pour plus d'information veuillez consulter notre partie sur les emplois étudiants.

Citoyen de l'UE

Les citoyens communautaires n'ont pas besoin d'un permis pour travailler en Allemagne, à condition d'avoir un Passeport valide ou une carte d'identité et d'être en accord avec les lois et règles du marché de l'emploi en Allemagne (il existe également des arrangements avec la Suisse et les pays de l'EEE). Cependant, on vous conseille de vous procurer un permis de séjour UE. Pour plus d'information veuillez consulter notre section sur les permis de résidence.

En Allemagne, les citoyens de l'UE sont égaux aux allemands en termes de salaires, de conditions de travail, d'accès au logement, de qualification professionnelle, de couverture sociale et de syndication. La famille et les personnes à charges sont autorisées à être couvertes de la même manière. Il existe quelques restrictions quant à l'accès à l'emploi dans certains services publiques (ex : Police) et il existe des différences de restrictions pour les emplois de professeur et les professionnels médicaux entre les différentes Länder (états allemands).

Citoyen non EU

Il existe différents types de titres de séjour accordés dans le but d’accéder à une activité de caractère lucratif (activité salariée ou indépendante). Le titre de séjour qui entre en considération pour vous ainsi que les conditions à remplir dépendent essentiellement du type d’activité que vous voulez exercer. Pour cela, on fait une différence entre un emploi qui ne demande pas de formation professionnelle qualifiée, un emploi qualifié, un emploi hautement qualifié et une activité indépendante.

L’emploi non qualifié

Un permis de séjour dont l’objet est l’exercice d’un emploi qui ne demande pas de formation professionnelle qualifiée, n’est en principe pas attribué. Il ne peut être attribué que dans le cas exceptionnel, où cela est prévu par des accords bilatéraux ou par un décret règlementaire.

L’emploi qualifié

L’emploi d’étrangers qui ont une formation professionnelle qualifiée peut être autorisé pour certains groupes professionnels. Les groupes professionnels concernés sont fixés par décret règlementaire. Dans des cas isolés et justifiés, l’attribution d’un permis de séjour incluant l’exercice d’une activité qualifiée peut être accordée s’il existe un intérêt public.

L’emploi hautement qualifié

Les employés hautement qualifiés peuvent dans des cas particuliers obtenir dès le début une autorisation d’établissement, à condition entre autres d’avoir une offre d’emploi concrète et l’accord de l’Agence fédérale pour l’emploi. Notamment les scientifiques ayant des connaissances professionnelles particulières, les enseignants, les collaborateurs scientifiques ayant une fonction de niveau supérieure sont considérés comme hautement qualifiés. Dans cette catégorie, on peut également compter les spécialistes et les cadres, qui ont un revenu supérieur à un minimum fixe (le double du plafond des cotisations sociales de l’assurance-maladie obligatoire, à savoir env. € 4.000).

L’activité indépendante

Un permis de séjour peut être accordé pour l’exercice d’une activité indépendante, à condition de répondre à certains critères garantissant en particulier des répercussions positives pour l’économie allemande. En règle générale, les conditions sont considérées comme remplies à partir de l’investissement d’au moins 1 million d’euros et de la création de dix emplois. Si le montant d’investissement ou le nombre de nouveaux emplois sont inférieurs, les services d’inspection du travail et les chambres de métier, entre autres, reconsidèrent les conditions sur la base de la solidité du concept d’entreprise, du montant du capital à investir, de l’expérience de l’entrepreneur étranger. Les étrangers de plus de 45 ans ne peuvent recevoir un permis de séjour que s’ils disposent d’une prévoyance-viellesse suffisante.

Pour commencer, un permis de séjour est accordé pour trois ans au maximum. Si l’activité prévue a été réalisée avec succès, il est possible de faire une exception aux conditions habituelles et d’accorder une autorisation d’établissement après trois ans seulement.

Travailler illégalement

Ayant des difficultés à obtenir un permis de travailler, beaucoup de personnes pensent à travailler illégalement. Il faut savoir que trouver un travail au noir est difficile et non conseillé en Allemagne. En effet les employés sont sous la menace constant d'une reconduction aux frontières et sont souvent exploités par les employeurs. De plus un employeur ne peut pas être forcé à payer pour le travail fait par quelqu'un au noir.

Pour obtenir un permis de travail vous aurez besoin au préalable d'obtenir votre permis de résidence en Allemagne. Pour plus d'information veuillez consulter notre section sur les permis de résidence. Les étudiants n'ont pas besoin de permis de travail pour un travail limité à 90jours par an. Pour plus d'information veuillez consulter notre partie sur les emplois étudiants.

Citoyen de l'UE

Les citoyens communautaires n'ont pas besoin d'un permis pour travailler en Allemagne, à condition d'avoir un Passeport valide ou une carte d'identité et d'être en accord avec les lois et règles du marché de l'emploi en Allemagne (il existe également des arrangements avec la Suisse et les pays de l'EEE). Cependant, on vous conseille de vous procurer un permis de séjour UE. Pour plus d'information veuillez consulter notre section sur les permis de résidence.

En Allemagne, les citoyens de l'UE sont égaux aux allemands en termes de salaires, de conditions de travail, d'accès au logement, de qualification professionnelle, de couverture sociale et de syndication. La famille et les personnes à charges sont autorisées à être couvertes de la même manière. Il existe quelques restrictions quant à l'accès à l'emploi dans certains services publiques (ex : Police) et il existe des différences de restrictions pour les emplois de professeur et les professionnels médicaux entre les différentes Länder (états allemands).

Citoyen non EU

Il existe différents types de titres de séjour accordés dans le but d’accéder à une activité de caractère lucratif (activité salariée ou indépendante). Le titre de séjour qui entre en considération pour vous ainsi que les conditions à remplir dépendent essentiellement du type d’activité que vous voulez exercer. Pour cela, on fait une différence entre un emploi qui ne demande pas de formation professionnelle qualifiée, un emploi qualifié, un emploi hautement qualifié et une activité indépendante.

L’emploi non qualifié

Un permis de séjour dont l’objet est l’exercice d’un emploi qui ne demande pas de formation professionnelle qualifiée, n’est en principe pas attribué. Il ne peut être attribué que dans le cas exceptionnel, où cela est prévu par des accords bilatéraux ou par un décret règlementaire.

L’emploi qualifié

L’emploi d’étrangers qui ont une formation professionnelle qualifiée peut être autorisé pour certains groupes professionnels. Les groupes professionnels concernés sont fixés par décret règlementaire. Dans des cas isolés et justifiés, l’attribution d’un permis de séjour incluant l’exercice d’une activité qualifiée peut être accordée s’il existe un intérêt public.

L’emploi hautement qualifié

Les employés hautement qualifiés peuvent dans des cas particuliers obtenir dès le début une autorisation d’établissement, à condition entre autres d’avoir une offre d’emploi concrète et l’accord de l’Agence fédérale pour l’emploi. Notamment les scientifiques ayant des connaissances professionnelles particulières, les enseignants, les collaborateurs scientifiques ayant une fonction de niveau supérieure sont considérés comme hautement qualifiés. Dans cette catégorie, on peut également compter les spécialistes et les cadres, qui ont un revenu supérieur à un minimum fixe (le double du plafond des cotisations sociales de l’assurance-maladie obligatoire, à savoir env. € 4.000).

L’activité indépendante

Un permis de séjour peut être accordé pour l’exercice d’une activité indépendante, à condition de répondre à certains critères garantissant en particulier des répercussions positives pour l’économie allemande. En règle générale, les conditions sont considérées comme remplies à partir de l’investissement d’au moins 1 million d’euros et de la création de dix emplois. Si le montant d’investissement ou le nombre de nouveaux emplois sont inférieurs, les services d’inspection du travail et les chambres de métier, entre autres, reconsidèrent les conditions sur la base de la solidité du concept d’entreprise, du montant du capital à investir, de l’expérience de l’entrepreneur étranger. Les étrangers de plus de 45 ans ne peuvent recevoir un permis de séjour que s’ils disposent d’une prévoyance-viellesse suffisante.

Pour commencer, un permis de séjour est accordé pour trois ans au maximum. Si l’activité prévue a été réalisée avec succès, il est possible de faire une exception aux conditions habituelles et d’accorder une autorisation d’établissement après trois ans seulement.

Travailler illégalement

Ayant des difficultés à obtenir un permis de travailler, beaucoup de personnes pensent à travailler illégalement. Il faut savoir que trouver un travail au noir est difficile et non conseillé en Allemagne. En effet les employés sont sous la menace constant d'une reconduction aux frontières et sont souvent exploités par les employeurs. De plus un employeur ne peut pas être forcé à payer pour le travail fait par quelqu'un au noir.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici:

Autres commentaires

  • G. MEYER, 18 mars 2012 Répondre

    Permis de travail

    Il est erroné de dire qu'un permis de travail n'est pas nécessaire pour les citoyens de l'UE. Par exemple, Roumains et Bulgares en nécessitent un (sauf pour quelques rares activités) bien qu'étant membre de l'UE.
    Merci de bien vérifier vos affirmations avant de les publier.