Travailler en Allemagne

Habitudes managériales, salaires et régulations

Beaucoup d'étrangers ont besoin d'un peu de temps pour s'adapter aux manières de travailler des Allemands. Les gens ne travaillent pas pour de longues heures ; dans beaucoup de bureaux et en particulier dans les services publics, la journée se termine à 16 heures.

Travailler en Allemagne

Cependant, il y a une plus grande pression du résultat car les personnes essayent d’utiliser leur temps de travail aux maximum pour être le plus productif possible, et donc il y a peu ou pas de temps perdu à socialiser ou à bavarder. Le seul moment où l’on peut le faire c’est pendant les pauses, qui sont en général de 15 minutes, et 45 minutes pour le déjeuner.

Les relations managériales sont très hiérarchisées. Les allemands aiment travailler à partir de plans bien étudiés au préalable et basent leurs décisions sur les résultats pratiques de chaque projet. Les décisions sont prises en groupe pendant des réunions qui sont très ordonnées et bien planifiées. La ponctualité est de mise et les retards ne sont pas tolérés donc faites attention, en particulier si vous venez d’un pays ou les retards sont courants !

Salaires

Les salaires ( Lohn/Gehalt) en Allemagne sont parmi les plus élevés du monde. La plupart des salaires pour un diplômé d’études supérieures débutent à €30.000 par an et pour les étudiants ou pour les emplois non qualifiés le salaire est de €6-15 par heure. Les salaires sont négociés sur la base du salaire de base sans les prélèvements ( brutto). Mais faites attention car, les prélèvements obligatoires peuvent parfois être supérieurs à 50% de votre salaire, donc ne confondez pas salaires bruts et salaires nets.

Le salaire est définit sur une base mensuelle sur votre contrat de travail, qui doit également préciser les avantages spécifiques, les primes et les termes de revalorisation. Beaucoup d’employeurs offrent un treizième mois versé la plupart du temps en Décembre ou divisé en deux entre l’été et l’hiver. Pour certains postes de cadres supérieurs, il y a parfois un quatorzième mois de salaire.

Il est très difficile d’obtenir les détails exacts des salaires pour des postes spécifiques, ce qui peut aider, dans le cas ou vous l’avez, pour la négociation des salaires. Personalmarkt ( www.personalmarkt.de ) vous propose (payant) d’effectuer une analyse complète de la situation et d’évaluer votre salaire en fonction des critères d’éducation, de secteurs d’activités, expérience professionnelle et position géographique ce qui peut beaucoup vous aider pour la négociation de votre futur salaire.

Le droit du travail

Pour pouvoir travailler, vous avez besoin d’un permis de travail ( Arbeitsgenehmigung ou Arbeitserlaubnis) ou un permis de résidence qui vous autorise à travailler (voir notre section sur les permis de travail). Vous aurez aussi besoin de la carte de taxation ( Lohnsteuerkarte) et votre numéro de sécurité sociale ( Sozialversicherungsnummer). La carte de taxation est délivrée par les autorités régionales de la ville où vous résidez. Le numéro de Sécurité sociale est délivré par les institutions de gestion de retraite.

Quand vous débutez pour la première fois à travailler, votre employeur fait les enregistrements nécessaires et vous fournit un numéro de sécurité sociale ainsi que la carte de taxation. Les requêtes doivent par la suite être fait à votre employeur, assurance santé ou l’institution publique de couverture santé.

La régulation du travail

L’Allemagne à l’un des marchés de l’emploi les plus régulé du monde avec le droit du travail qui s’oriente en faveur des employés. Même sans contrat, tous les employés ont les droits basiques que sont :

  • Congés payés
  • Congés maladie
  • Choix de travail à temps partiel
  • Etre formé
  • Obtenir un congé de maternité/paternité et autres protections liés

Le préavis pour démissionner est également fixé par la loi, mais les entreprises peuvent rallonger cette période avec des accords individuel ou à travers les conventions collectives. Les conditions de travail ne correspondant pas au minimum légal ne sont pas autorisées et vous dégagent de toute liaison légale avec votre employeur.

Les conventions collectives

Il existe également des conventions collectives qui sont le résultat des lois protégeant les accords collectifs du travail et le cadre du droit du travail des employés ( Betriebsverfassungrecht). Les lois qui fixent le cadre des conventions collectives autorisent employeur et employé (réunis en collectif comme un syndicat, une fédération ou individuellement) à signer des conventions qui deviennent des lois pour eux. Les conventions collectives régulent les salaires, le temps de travail, les congés payés et les préavis de départ). Beaucoup d’employés sont sous conventions collectives, même si ces dernières années ils ont souvent été sortis du cadre pour négocier individuellement des arrangements

Le cadre du droit du travail

Le Betriebsverfassungrecht régule la relation employé / employeur sur le lieu de travail. Les employés sont représentés par un conseil ( Betriebsrat) élu par tous les salariés. Ce conseil, entre autres taches, de protéger les droits du salarié au travail. La direction doit également consulter le Betriebsrat pour tous les thèmes concernant les employées ou l’entreprise. Si vous avez des problèmes au travail, vous devez consulter votre Betriebsrat pour des conseils et de l’aide.

Dans les entreprises ayant plus de 2000 salariés, le  Codetermination de 1976 aussi appelé Loi de participation du salarié ( Mitbestimmungsgesetz) est de vigueur. Cette loi oblige les entreprises à inclure un certain nombre de représentants des salariés au sein du conseil d’administration d’une entreprise. Le principe de fonctionnement du Codetermination c’est que les employés ont leur mot à dire sur la gestion de l’entreprise et partagent ainsi la responsabilité de l’entreprise.

Cependant, il y a une plus grande pression du résultat car les personnes essayent d’utiliser leur temps de travail aux maximum pour être le plus productif possible, et donc il y a peu ou pas de temps perdu à socialiser ou à bavarder. Le seul moment où l’on peut le faire c’est pendant les pauses, qui sont en général de 15 minutes, et 45 minutes pour le déjeuner.

Les relations managériales sont très hiérarchisées. Les allemands aiment travailler à partir de plans bien étudiés au préalable et basent leurs décisions sur les résultats pratiques de chaque projet. Les décisions sont prises en groupe pendant des réunions qui sont très ordonnées et bien planifiées. La ponctualité est de mise et les retards ne sont pas tolérés donc faites attention, en particulier si vous venez d’un pays ou les retards sont courants !

Salaires

Les salaires ( Lohn/Gehalt) en Allemagne sont parmi les plus élevés du monde. La plupart des salaires pour un diplômé d’études supérieures débutent à €30.000 par an et pour les étudiants ou pour les emplois non qualifiés le salaire est de €6-15 par heure. Les salaires sont négociés sur la base du salaire de base sans les prélèvements ( brutto). Mais faites attention car, les prélèvements obligatoires peuvent parfois être supérieurs à 50% de votre salaire, donc ne confondez pas salaires bruts et salaires nets.

Le salaire est définit sur une base mensuelle sur votre contrat de travail, qui doit également préciser les avantages spécifiques, les primes et les termes de revalorisation. Beaucoup d’employeurs offrent un treizième mois versé la plupart du temps en Décembre ou divisé en deux entre l’été et l’hiver. Pour certains postes de cadres supérieurs, il y a parfois un quatorzième mois de salaire.

Il est très difficile d’obtenir les détails exacts des salaires pour des postes spécifiques, ce qui peut aider, dans le cas ou vous l’avez, pour la négociation des salaires. Personalmarkt ( www.personalmarkt.de ) vous propose (payant) d’effectuer une analyse complète de la situation et d’évaluer votre salaire en fonction des critères d’éducation, de secteurs d’activités, expérience professionnelle et position géographique ce qui peut beaucoup vous aider pour la négociation de votre futur salaire.

Le droit du travail

Pour pouvoir travailler, vous avez besoin d’un permis de travail ( Arbeitsgenehmigung ou Arbeitserlaubnis) ou un permis de résidence qui vous autorise à travailler (voir notre section sur les permis de travail). Vous aurez aussi besoin de la carte de taxation ( Lohnsteuerkarte) et votre numéro de sécurité sociale ( Sozialversicherungsnummer). La carte de taxation est délivrée par les autorités régionales de la ville où vous résidez. Le numéro de Sécurité sociale est délivré par les institutions de gestion de retraite.

Quand vous débutez pour la première fois à travailler, votre employeur fait les enregistrements nécessaires et vous fournit un numéro de sécurité sociale ainsi que la carte de taxation. Les requêtes doivent par la suite être fait à votre employeur, assurance santé ou l’institution publique de couverture santé.

La régulation du travail

L’Allemagne à l’un des marchés de l’emploi les plus régulé du monde avec le droit du travail qui s’oriente en faveur des employés. Même sans contrat, tous les employés ont les droits basiques que sont :

  • Congés payés
  • Congés maladie
  • Choix de travail à temps partiel
  • Etre formé
  • Obtenir un congé de maternité/paternité et autres protections liés

Le préavis pour démissionner est également fixé par la loi, mais les entreprises peuvent rallonger cette période avec des accords individuel ou à travers les conventions collectives. Les conditions de travail ne correspondant pas au minimum légal ne sont pas autorisées et vous dégagent de toute liaison légale avec votre employeur.

Les conventions collectives

Il existe également des conventions collectives qui sont le résultat des lois protégeant les accords collectifs du travail et le cadre du droit du travail des employés ( Betriebsverfassungrecht). Les lois qui fixent le cadre des conventions collectives autorisent employeur et employé (réunis en collectif comme un syndicat, une fédération ou individuellement) à signer des conventions qui deviennent des lois pour eux. Les conventions collectives régulent les salaires, le temps de travail, les congés payés et les préavis de départ). Beaucoup d’employés sont sous conventions collectives, même si ces dernières années ils ont souvent été sortis du cadre pour négocier individuellement des arrangements

Le cadre du droit du travail

Le Betriebsverfassungrecht régule la relation employé / employeur sur le lieu de travail. Les employés sont représentés par un conseil ( Betriebsrat) élu par tous les salariés. Ce conseil, entre autres taches, de protéger les droits du salarié au travail. La direction doit également consulter le Betriebsrat pour tous les thèmes concernant les employées ou l’entreprise. Si vous avez des problèmes au travail, vous devez consulter votre Betriebsrat pour des conseils et de l’aide.

Dans les entreprises ayant plus de 2000 salariés, le  Codetermination de 1976 aussi appelé Loi de participation du salarié ( Mitbestimmungsgesetz) est de vigueur. Cette loi oblige les entreprises à inclure un certain nombre de représentants des salariés au sein du conseil d’administration d’une entreprise. Le principe de fonctionnement du Codetermination c’est que les employés ont leur mot à dire sur la gestion de l’entreprise et partagent ainsi la responsabilité de l’entreprise.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: